Rechercher
  • Sandrine CHAIX

Innover par la technologie pour compenser le handicap : la Région s'engage !

Ce mardi 7 mai, à l’Hôtel de Région à Lyon, Sandrine CHAIX, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes spéciale déléguée au Handicap, a lancé un appel à projets pour soutenir les innovations en matière de handicap.


Depuis 2016, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a souhaité que soit pris en compte le public en situation de handicap dans l’ensemble des politiques régionales pour un objectif concret : faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus inclusive d’Europe.


C’est pourquoi le Plan Handicap voté à l’unanimité par le Conseil Régional en septembre 2017, prévoyait le lancement d’un appel à projets permettant de soutenir des innovations au service de l’inclusion. Il vient donc d’être dévoilé aujourd’hui à l’Hôtel de Région en présence de plusieurs porteurs de projet.


Pour l’année 2019, un budget de 500 000 euros a donc été débloqué pour soutenir les projets qui seront envoyés à la Région tout au long de cette année. Il sera renouvelé en 2020 et 2021.


L’exemple marquant de projet innovant au service du handicap est celui des robots lycéens déployés par la Région dans les trois académies du territoire régional. Celui-ci permettant à des élèves empêchés de continuer leur scolarité.


Pour cet appel à projets, les expérimentations proposées devront favoriser les partenariats, la co-construction entre les acteurs, en développant ou mettant en oeuvre des méthodologies, des technologies, des services en lien étroit avec les usagers concernés, et dans le but d’améliorer concrètement leur quotidien.





Sont éligibles à cet appel à projets : les collectivités locales, les associations et entreprises implantées sur le territoire régional. Une attention particulière sera donnée si le projet s’inscrit dans le cadre de la Grande Cause Régionale de l’année 2019, à savoir les accidentés de la vie.


Le taux d’aide régionale pourra se situer entre 20 et 80%. Afin de préserver l’enveloppe budgétaire annuel pour répondre à plusieurs projets, le montant de la subvention est plafonné à 100 000 euros par projet. La Région demande un minimum de 20% d’autofinancement par le porteur de projet. Les dépenses qui sont éligibles sont les coûts externes uniquement relevant de l’investissement. Le projet devra démarrer dans les 12 mois à compter du vote de la subvention en Commission Permanente du Conseil Régional.


Il est d’ores et déjà possible de télécharger et remplir le dossier de demande de subvention sur le site de la Région : https://www.auvergnerhonealpes.fr/aide/242/289-innover-pour-compenser-le-handicap-jeunesse-sante-sport-handicap.htm


La Région a choisi de faire un dossier simple à remplir et à envoyer afin que la complexité administrative ne soit pas un frein aux initiatives.


Parmi les critères de sélection, la Région retiendra particulièrement les projets dont le partenariat proposé est particulièrement pertinent : par le mode de gouvernance retenu ou l’intégration du projet dans le contexte local. En particulier, la mobilisation de plusieurs acteurs à l’échelle régionale ou locale dans la conception et la réalisation du projet, l’implication d’entreprises, associations et des collectivités. Par ailleurs, le caractère innovant, que ce soit par la mise en oeuvre de méthodologies ou de technologies innovantes, sera particulièrement étudié. La pertinence du projet au regard de l’existant sur le territoire concerné est essentielle pour apporter une véritable plus-value. Le modèle économique de l’action attestant de sa pérennité à moyen terme est essentiel pour la collectivité régionale. La solidité du plan de financement du projet et la robustesse financière des partenaires, notamment la capacité financière à mener le projet, seront également prépondérants pour un résultat structurant.


Le soutien de la Région doit avoir un caractère déterminant pour faire effet levier, favoriser la reproduction de l’innovation pour changer le quotidien et le regard porté par la société sur les personnes en situation de handicap.


« Les personnes confrontées à des situations de handicap sont souvent amenées à mettre en place des solutions innovantes pour adapter leur environnement. Ces solutions qui améliorent leur quotidien peuvent ensuite bénéficier à tous. En cela, le handicap constitue un formidable levier d’innovation. La Région veut être aux côtés de ces porteurs de projet pour faire effet levier. », déclare Sandrine CHAIX, Conseillère régionale spéciale déléguée au Handicap.


Le plan d’actions régionales en faveur du handicap repose sur 4 volets :


❖ Intégrer le handicap dans toutes les politiques régionales.


❖ Veiller au budget dédié à l’accessibilité (83 millions d’euros pour les gares, 10 millions d’euros pour les points d’arrêts routiers, 222 millions d’euros pour les lycées et équipements régionaux à l’horizon 2024.)


❖ Soutenir l’innovation pour compenser

0 vue

©2019 by Sandrine CHAIX. Proudly created with Wix.com